11 conseils pour améliorer votre mobilité en Muay Thai

En plus de donner des coups de pied très hauts, les articulations flexibles permettent aux Nak Muays d’utiliser moins d’énergie pour les mêmes mouvements. La souplesse permet de réduire les risques de blessures, d’augmenter la récupération musculaire  et d’améliorer la circulation sanguine.

Salle de sport le havre - Art Sport Café

Les 11 conseils pour une meilleure mobilité en Boxe Thaïe

Les conseils suivants sont à pratiquer régulièrement! L’idéal serait que vous puissiez vous mettre en place un planning d’entrainement en plus de celui de votre pratique en salle. Et pour plus de conseils en mobilité (notamment en Muay Thai, et également dans les sports de combats en général) vous pouvez vous rendre sur ce site: https://projetoctopus.fr/ 

  • Étirez-vous tôt. Dès que vous sortez du lit, essayez de faire des pompes pour dérouiller vos articulations, puis faites des étirements matinaux. Faites-en un rituel quotidien.
  • Ne pas donner des accoups. Il est courant de voir quelqu’un qui s’étire profondément et qui donne des accoups en se tenant. Ne faites pas cela, c’est ainsi que les gens se blessent et annulent les bienfaits des étirements.
  • Maintenez-le. Lorsque vous vous sentez « au maximum » d’un mouvement d’étirement, tenez-le pendant 30 secondes. Ensuite, reposez-vous et répétez le 3 à 5 fois. Cette position ne doit pas être douloureuse, mais elle peut être un peu inconfortable. Les jeunes dont les os sont encore en pleine croissance ne doivent pas faire d’étirements pendant plus de 10 secondes.
  • Les écarts.Les écarts sont à essayer de préférence après un peu de cardio, comme de la corde à sauter. Lorsque vous descendez lentement en position de fente, faites attention à vos hanches et à vos ischio-jambiers. Maintenez le fractionnement le plus profond possible pendant au moins 30 secondes, reposez-vous pendant 20 secondes et répétez jusqu’à cinq fois. N’essayez pas de le faire si vos hanches ou vos jambes sont douloureuses ! N’oubliez pas que vous n’êtes pas un gymnaste olympique, donc si vous êtes à 10 centimètre du sol, c’est bon. Prenez votre temps !
  • Touchez vos orteils. Profitez au maximum du contact des orteils en vous asseyant avec les jambes tendues devant vous, les pieds joints. Saisissez vos orteils ou vos tibias (selon ce que vous pouvez atteindre) et rapprochez votre corps de vos jambes/orteils. Cet étirement est plus efficace qu’un contact statique des orteils en position debout.
  • Lever de jambes. La plupart des gens ne se rendent même pas compte que lorsque vous levez les jambes, vous ne faites pas que renforcer les muscles, vous améliorez l’amplitude de vos mouvements. Essayez cet étirement dynamique en pratiquant la « méthode de maintien » du n° 3 à différentes hauteurs du sol.
  • L’ordre compte. Lorsque vous étirez votre corps, il est important de vous déplacer vers l’extérieur puis vers l’intérieur. Par exemple, étirez vos mollets et vos bras, puis passez aux cuisses et à la poitrine. Avec votre torse, faites des étirements latéraux, puis revenez vers le centre pour étirer le haut et le bas de votre dos.
  • Étirements avec un partenaire. Kickez aussi haut que possible, demandez à un partenaire de tenir votre jambe à son point le plus haut pendant 10 secondes. Reposez-vous. Répétez. Essayez cet étirement tous les trois jours.
  • Ralentir. Les techniques d’entraînement que vous savez que vous passerez en classe avant les cours, au ralenti. Soulevez votre jambe aussi haut que possible et tenez-la aussi longtemps que possible. Cela améliorera votre équilibre, votre force et votre souplesse.
  • Hydratation. Les muscles et les articulations déshydratés sont sujets aux blessures. Point final. Buvez de l’eau, oubliez les sodas et autres boissons à forte teneur en sucre qui peuvent contribuer à l’inflammation.
  • Utilisez-le ou perdez-le. Avez-vous des parties de votre corps que vous aimeriez utiliser jusqu’à un âge avancé ? Ne négligez pas ces parties. Vous êtes assis à un bureau toute la journée, 5 jours par semaine ? Essayez ces étirements utiles au bureau.

Voilà pour pour les 11 étirements à mettre en place dans votre entraînement pour améliorer votre mobilité, votre amplitude et votre frappe.